• 3AR au service des acheteurs responsables
  • Même à distance le réseau nous rapproche, participez à cette belle dynamique collective !

Webinaire marché public : les couches à la loupe

Les couches culottes comprennent-elles des composés dangereux pour la santé ? Quelles sont substances à éviter ? La réglementation ? Les alternatives ? Comment rédiger son appel d’offre ?... L’association 3AR a proposé un webinaire d’une heure le 20 novembre 2020 aux maternités et crèches, afin de faire le point avec Olivier Toma, fondateur de Primum Non Nocere. Une cinquantaine de personnes ont participé à ce webinaire.

 

Dans quel contexte avez-vous proposé ce webinaire ?

Nous travaillons en partenariat avec l’ARS Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de la Stratégie Régionale petite enfance. Depuis 2018, nous sommes intervenus dans l’ensemble des départements de la Région pour proposer des formations d’une journée sur la prise en compte des enjeux de santé environnementale dans les marchés publics, nous avons ensuite, dans le cadre d’un AMI proposé des accompagnements sur mesure pour des maternités et des crèches. Enfin, nous organisons des journées techniques régionales dédiées à des segments d’achats. La prochaine a été reportée en 2021 sur le mobilier et les jouets. Ces actions sont menées grâce au soutien de l’ARS et s’inscrivent pour certaines également dans le cadre du PRSE3, notamment la rédaction des clausiers sur des segments d’achat. Ce webinaire, d’un format court d’une heure, sur une seule thématique, s’adressait à des participants en attente de réponses concrètes et de retour d’expérience. C’était une première pour nous.

Quel contenu avez-vous privilégié ?

Nous avions invité l’Agence Primum non Nocere pour nous éclairer sur ce segment d’achat à fort enjeu, les points de vigilance, les substances qui posent question et les recommandations pour prémunir les bébés de certains agents potentiellement toxiques sur la santé. C’était d’autant plus intéressant que l’agence a développé un lab RSE autour d’un référencement d’achats responsables et pouvait proposer un regard critique sur l’offre existante. Ils ont pu nous faire bénéficier, en toute liberté, de leur analyse de marque. La question des labels, du surcout, les possibilités de négociations avec les entreprises ont également été abordés. Les participants ont également pu bénéficier d’un retour d’expérience de la maternité de La Rochelle qui a adopté des couches plus saines depuis plus d’un an.

Quel est le bilan ?

Le bilan est satisfaisant, que ce soit sur le format court et sur la qualité des informations. Cela nous a permis également d’ouvrir sur d’autres champs de préoccupations. Les couches lavables et le lait infantile sont des sujets qui ont été abordés et que nous allons  creuser. Ce format court et dématérialisé ne remplacera pas pour autant nos propositions de formations en présentiel, qui permettent de dispenser un accompagnement plus précis.

Ils co-financent l'initiative de 3AR

Nos membres